background img

Pourquoi choisir le métier de paysagiste ?

Souvent associé au métier de jardinier, ce métier dispose de caractéristiques spécifiques et nécessite des savoir-faire techniques plus améliorées. Le paysagiste est plus apparenté à un architecte qui s’occupe de l’aménagement des espaces extérieurs en mettant en valeur l’environnement ainsi que les jardins privatifs.

A lire également : Les conseils pour trouver un bon élagueur

Le métier de paysagiste et ses avantages

Convenant à une personne qui affectionne le travail en extérieur ainsi que les aménagements paysagers, l’emploi Paysagiste nécessite d’être le plus souvent dehors. Ce métier demande beaucoup d’imagination et de créativité ainsi que d’un grand sens esthétique et une certaine polyvalence.

Ajouter un aspect plus artistique à l’environnement et la nature sont le but du métier de paysagiste. Il est donc idéal pour les grands amateurs de la nature. Le métier de paysagiste permet de travailler en extérieur et ainsi apprécier chaque saison même malgré les conditions climatiques qui sont en défaveur du professionnel. Toutefois, l’équipement du paysagiste a grandement évolué et lui permet maintenant de s’accommoder à toutes les situations et toutes les saisons.

A lire aussi : Pourquoi les blatte de jardin rentre dans la maison ?

La conception et la réalisation de paysage exigent une bonne condition physique, ce qui convient notamment aux amoureux du sport. Mais plus précisément, le métier de paysagiste nécessite une grande minutie, une attention particulière ainsi que l’amour des plantes.

Les missions d’un paysagiste

Très éloigné du métier de jardinier-décorateur, le paysagiste s’apparente plus à un architecte d’extérieur qui s’occupe de l’aménagement des espaces verts. Il s’occupe de ce fait de mettre en beauté les espaces privatifs et publics. Pouvant se charger de plusieurs missions en simultanée, le paysagiste dispose d’une très grande imagination et d’une créativité sans borne.

Le métier de paysagiste c’est avant tout de créer et de rénover les espaces verts pour la mise en valeur des paysages urbains ou en campagne. Il s’agit d’un métier où l’art rejoint le savoir-faire. Le paysagiste esquisse les projets d’aménagements et est en charge de la conception des plans d’aménagement.

Le paysagiste tient également un rôle important non seulement dans  l’analyse paysagère des sites ou chantier où les entrepreneurs ont prévu des travaux de création, mais aussi à la réalisation même de diagnostics sur le terrain. Dans la plupart des cas, le paysagiste s’occupe d’entretenir les jardins déjà aménagés ou même dans élaboration des documents administratifs. Il peut même arriver que le paysagiste soit responsable de l’entretien d’un réseau de contacts avec d’autres professionnels tels que les urbanistes, les jardiniers, les architectes ou encore les horticulteurs.

Devenir paysagiste : comment on s’y prend ?

Se lancer dans le métier de paysagiste n’est pas chose facile, et bien évidement, tout dépend du poste visez. Il faut savoir qu’il existe plusieurs grades dans le métier, à savoir : le jardinier paysagiste, le technicien paysagiste ou architecte paysagiste. Les études et cursus sont plus ou moins longues et de plus en plus difficiles en fonction du niveau de grade souhaité.

Le métier de paysagiste est accessible grâce à un bac professionnel appelé « Aménagements Paysagers ». Vous pouvez passer ce cursus dans un Lycée horticole. Mais tout ne s’arrête pas là. En effet, une fois le bac professionnel en Aménagements Paysagers en poche, des formations supplémentaires sont nécessaires. Ces derniers vous permettront d’exceller dans ce domaine ou même vous spécialiser dans un domaine précis pour un milieu professionnel particulièrement florissant.

Un BTSA en « Aménagements Paysagers » est l’équivalent d’un bac + 2 ou bac + 3 dans ce milieu. À ce stade,  le futur paysagiste devra donc apprendre à gérer de A à Z un aménagement paysager. Ce diplôme il permettra de se frayer un chemin en tant que conducteur de travaux paysagers, chef jardinier, chef de chantier espaces verts, chef d’entreprise en espaces verts ou aussi technicien supérieur en bureau d’études professionnelles. Après le BTSA, vous pouvez approfondir davantage votre spécialisation grâce aux écoles d’ingénieurs spécialisées ou d’architectes qui   proposent des formations.  Un niveau bac + 5 en Aménagements Paysagers, avec le diplôme d’ingénieur du paysage, vous pouvez devenir un véritable concepteur paysagiste.

Catégories de l'article :
Jardin