background img

Quand planter un arbre à papillon ? (Buddleia)

L’arbre à papillons, connu scientifiquement sous le nom de buddleia ou buddleja, est un arbre assez magique… qui attire les papillons ! Vous avez envie d’en savoir plus sur l’arbre à papillons et recevoir quelques conseils d’entretien, de plantation et de soin sur ce bel arbuste ? Découvrez notre mini-guide sur le buddleia.

A lire en complément : Qu'est-ce que le jardinage biologique ?

Caractéristiques de l’arbre à papillons

Le buddleia ou buddleja est communément appelé arbre à papillons pour son pouvoir assez particulier d’attirer les papillons lorsqu’il est en pleine floraison. Cet arbre originaire de l’Himalaya (de Chine plus particulièrement) a été introduit en Europe en 1869 par le Père David, ce qui lui a conféré son nom latin buddleia davidii

Le nom de buddleia, en soi, vient lui aussi du grand botaniste suédois Carl Von Linné qui a choisi le nom de l’arbre en l’honneur de Adam Buddle, un botaniste anglais. L’arbre à papillons a été semé pour la première fois en France en 1893.

A voir aussi : Quel arbuste ne perd pas ses feuilles en hiver ?

Cet arbre a la particularité d’attirer les insectes, parmi lesquels figurent les papillons et les abeilles. En pleine floraison, si les papillons sont au rendez-vous, il peut facilement être recouvert d’insectes pollinisateurs.

L’arbre à papillons fait partie de la famille des Scrophulariacées. Cet arbuste peut monter jusqu’à 5 mètres de hauteur, avec un minimum de 2 mètres de hauteur de ramure à taille adulte. C’est un arbuste à feuillage caduc qui est très ornemental et qui produit en été des fleurs en grappes bien reconnaissables. 

Les fleurs de l’arbre à papillons

On compte de nombreuses variétés d’arbres à papillons, et notamment des différences de couleurs de fleurs. Les couleurs vont du mauve au jaune, en passant par le violet, le fuchsia, le rose et le blanc.

Les fleurs de l’arbre à papillons s’apprécient durant tout l’été, grâce à une floraison abondante et généreuse. Les panicules de cet arbuste font de l’arbre à papillons un excellent prétendant à la formation de haies. Il est également apprécié en sujet isolé ou en massifs d’arbustes.

Les besoins de l’arbre à papillons

Le buddleia (buddleia davidii, buddleia alternifolia, Buddleia de David) peut se plaire et croître en exposition ensoleillée et dans un sol ordinaire, sans besoin particulier ni trop riche. L’entretien et le soin du buddleia sont assez simples : cet arbre se cultive facilement si l’on suit les conseils essentiels d’entretien.

Cet arbuste à fleurs peut devenir envahissant si l’on ne le taille pas, par exemple, mais peut aussi faire la joie des jardiniers grâce à son fort pouvoir ornemental. La floraison n’en sera que meilleure si le buddleia a sa dose de soleil.

De manière générale, le sol qui convient à l’arbre à papillons ne doit pas être trop humifère et riche, car cela risquerait de favoriser le feuillage et non la floraison. L’apport d’engrais au buddleia est donc inutile.

L’arbre à papillons est un véritable refuge à insectes et joue un rôle très  important pour les pollinisateurs et l’écosystème. Profitez-en : cet arbuste a très peu d’exigences et sert l’équilibre et les besoins naturels du microcosme ambiant. N’hésitez plus et plantez un buddleia !

Quand planter le buddleia : tout savoir

Vous avez acheté des arbres à papillons en pots et vous vous demandez quelle est la meilleure période pour les planter en pleine terre ? Les meilleures saisons pour planter les buddleias sont le printemps et l’automne.

En général, on adapte la période de plantation au climat. Par exemple, dans les régions plutôt sèches, on préférera planter un arbre à papillons en automne, en septembre ou en octobre. Il est aussi possible de le planter en décembre au plus tard.

Si vous vivez dans une région plus humide et froide, le buddleia sera plus apte à être planté à la fin de l’hiver, c’est-à-dire en mars ou en avril. 

Où planter un buddleia au jardin ?

Les buddleias ou arbres à papillons peuvent se planter au jardin, de manière isolée, en haies ou en massifs d’arbustes vivaces. Ils peuvent aussi être plantés en rocaille ou en potée fleurie, si vous trouvez des variétés naines.

Des haies libres peuvent aussi être constituées : vous pouvez notamment choisir des variétés différentes de buddleja pour obtenir une floraison à plusieurs couleurs et chatoyante.

Choisissez de préférence un endroit ensoleillé : c’est la condition pour que cet arbuste se développe bien. Dans l’idéal, choisissez un endroit situé près d’un mur, sans exposition aux vents pour protéger les tiges de l’arbre à papillons, qui peuvent être fragiles et cassantes. Lorsque les épis floraux se développent, le poids fait courber les branches et le vent peut fragiliser celles-ci.

En termes de sol, l’endroit choisi au jardin doit pouvoir offrir au buddleia un bon drainage. C’est d’ailleurs sa 2e exigence avec le degré d’ensoleillement. Un sol trop riche favorise la croissance du feuillage et non la floraison. Si le sol est médiocre à vos yeux, ne vous inquiétez pas, l’arbre à papillons s’adapte très bien. Optez aussi pour un sol profond, afin que l’arbuste résiste bien à la sécheresse.

L’arbre à papillons a une croissance rapide : l’endroit à choisir doit pouvoir prévoir l’emplacement que va prendre l’arbuste à taille adulte. Associez l’arbre à papillons avec d’autres arbustes vivaces qui aiment le soleil. Lavatères, céanothes, symphorines, tamaris, rosiers, potentilles arbustives seront très heureuses et épanouies en harmonie colorée avec l’arbre à papillons.

Comment planter un arbre à papillons ?

En sujet isolé, en haie ou en massifs de vivaces, on vous explique comment bien planter un arbre à papillons. 

Planter un arbre à papillons en pleine terre

Pour bien planter votre buddleja, suivez ces conseils :

  • Creuser un trou large et profond et nettoyer la terre : celle-ci doit être ameublie et débarrassée des mauvaises herbes et racines.
  • Si le sol a besoin d’un drainage, déposer des graviers dans le fond, en lit relativement épais.
  • Dépoter la motte et la placer au centre du trou, puis combler avec de la terre de jardin mélangée à du terreau.
  • Tasser, arroser légèrement
  • rabattez quelques rameaux afin de favoriser une bonne reprise (pas plus de 20 cm)
  • Ne pas ajouter d’engrais , qui risquerait de trop encourager la croissance du feuillage, au dépens d’une belle floraison massive.

Planter un arbre à papillons en pot

Vous avez acheté des variétés de buddleia nains que vous aimeriez mettre en pot ? C’est tout à fait possible, et vous pourrez quand même attirer les papillons même si vous n’avez pas de jardin. Une simple terrasse ou un balcon ensoleillé peut suffire à bien accueillir un arbre à papillons. 

Les variétés naines d’arbres à papillons sont entre autres White Chip et Nanho Blue. Ces arbres à papillons peuvent se mettre en pot très simplement sans risque de perte.

  • Le contenant à choisir doit faire un minimum de 60 cm de profondeur afin de favoriser un bon enracinement.
  • Une couche drainante est obligatoire pour ne pas trop enrichir le sol : billes d’argile expansée ou couche de gravillons (moins lourd), pouzzolane ou même des bouts d’écorce d’arbre font l’affaire.
  • En pot, le buddleia est un arbuste gourmand qui puise bien ses réserves. Un engrais sera donc nécessaire, contrairement à la plantation en pleine terre. Apportez de l’engrais 1 fois par an, au printemps : compost bien mûr, corne, fumier décomposé…
  • L’ajout d’un paillis au pied permet de préserver l’humidité et la fraîcheur lorsque l’été est chaud
  • L’arbuste a très peu besoin d’arrosage en hiver
  • Le rempotage doit se faire tous les ans dans un contenant plus volumineux.

Vous pouvez aussi installer des rosiers en pot à côté, pour une belle ornementation de terrasse ou de balcon.

L’entretien du buddleia (arbre à papillon)

L’entretien de l’arbre à papillons passe par son observation, son soin, son arrosage, sa taille, son hivernage si besoin… Globalement, l’arbre à papillons a besoin de très peu d’entretien, ce qui en fait un candidat idéal à la plantation, que ce soit en pleine terre ou en bac. Ce bel arbuste coloré et harmonieux ne vous offre que des avantages !

Un bon arrosage durant le premier été après la plantation est nécessaire afin d’encourager un meilleur enracinement en terre. Ensuite, n’arrosez qu’en cas de sécheresse. En pot, ajoutez simplement de l’engrais une fois par an, comme décrit ci-dessus.

La taille du buddleia est essentielle car ces arbustes finissent par devenir très grands et massifs. La taille favorise la floraison ; non taillé, un arbre à papillons peut vite se dégarnir et avoir une floraison moins importante. Rabattre sévèrement les sujets du groupe Buddleia Davidii. La période idéale pour effectuer cette opération est de novembre à mars.

Cette taille doit intervenir avant que la végétation ne redémarre. Les rameaux peuvent être rabattus à 50 cm du sol sans problème.Votre floraison n’est pas mise en danger mais bien au contraire : elle en sera d’autant plus stimulée ; un arbre à papillons fleurit sur les bois de l’année en cours. En taillant votre arbre à papillons, vous encouragez aussi la repousse des branches, et le maintien d’un port harmonieux.

En hiver, faites hiverner vos pots si le froid est beaucoup trop coriace. En véranda non chauffée, les arbustes à papillons seront heureux. Un voile d’hivernage peut aussi exceptionnellement aider la plante à passer un hiver rude (plante en pleine terre).

Les diverses variétés d’arbres à papillons

On retrouve parmi les variétés les plus connues de buddleja :

  • Buddleia Snow White (variété de plantes naines)
  • Buddleja Tutti Frutti (variété de plantes naines)
  • Buddleia Dark Pink (variété de plantes naines)
  • Buddleja Blue Heaven (variété de plantes naines)
  • Buddleia Silver Anniversary
  • Buddleja Sungold
  • Buddleia Pink Delight
  • Buddleja Harlequin
  • Buddleia Royal Red
  • Buddleja Nanho Blue (variété de plantes naines)
  • Buddleia Lochinch
  • Buddleja Black Knight
  • Buddleia White Chip (variété de plantes naines)

Les maladies de l’arbre à papillons

Les plantes de ce type peuvent occasionnellement subir des attaques de parasites ou de champignons si elles ne sont pas bien observées et entretenues, ou si la taille a mal été effectuée. Cela dit, de manière générale, la plante est assez résistante aux attaques extérieures.

Cette plante qui ressemble au lilas peut être invasive et les avis divergent en la matière. Toutefois si vous remarquez que la plante a des faiblesses, tentez de la soigner avant de la déraciner… 

Il peut arriver que la plante soit sujette à des “feuilles étroites”. Une surexposition à l’azote serait en cause. Évitez la fertilisation préventive de la plante pour éviter ce genre de désagrément.

Si vous observez  que votre arbuste a des fleurs, des rameaux et du feuillage très abîmés, il se peut que vous soyez en présence d’une attaque de coléoptères. Traiter avec des insecticides spécifiques du commerce.

Multiplier le buddleia ?

Cette plante, aussi appelée lilas d’été ou lilas papillon, peut tout à fait être multipliée, même si de nombreux jardiniers recommandent de cesser la multiplication de cette plante. En effet, elle peut être perçue comme invasive (néophyte invasif) notamment depuis qu’elle se développe dans les zones humides.

Il est donc conseillé d’éliminer les inflorescences fanées pour éviter que la plante ne monte en graines et sème. Si vous tenez à multiplier votre buddleia, voici comment procéder :

  • Des boutures peuvent être prélevées sur 20 cm entre juin et août (boutures aoûtées) 
  • Conserver les 2 premières feuilles du haut et supprimer les feuilles inférieures
  • Planter les boutures dans des godets, dans un mélange spécial semis et avec 1 tiers de sable
  • Humidifier légèrement le substrat
  • Recouvrir les boutures d’un sac plastique ou d’une bouteille de plastique coupée en deux et retournée
  • Ventiler de temps en temps le sac plastique pour éviter la formation de moisissure
  • Au bout de quelques semaines, les boutures forment des racines
  • Un enracinement en verre d’eau est aussi tout à fait possible
  • Replanter dès que le système racinaire semble suffisamment développé.

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir sur cet arbre bien fascinant ! Les insectes apprécient les buddleias, tout comme nous, pour ses belles couleurs et l’attrait des papillons. Afin de préserver les écosystèmes tout en respectant les variétés endémiques, il est important de faire attention à prélever les fleurs fanées dès que la floraison est terminée.

Cette opération demande une observation soutenue et régulière du buddleia en fin de floraison. Ceci permet de ne pas laisser passer la période de floraison et de montée en graines.

Catégories de l'article :
Fleurs
Show Buttons
Hide Buttons