background img

Les règles d’or pour bien tondre la pelouse

La tonte est un moyen efficace de favoriser la croissance et de rajeunir votre pelouse. Cependant, il est important de vous assurer que vous tondez correctement le gazon. Dans le cas contraire, vous pourriez le faire souffrir  ou même l’exterminer.

Étape 1 – Réglez votre tondeuse en hauteur

De nombreux problèmes concernant l’état de la pelouse sont simplement causés par une mauvaise pratique de tonte. Certaines sont à éviter à tout prix, comme le fait de tondre trop court, tondre avec des lames émoussées ou tondre peu souvent. Entre autres, il faut aussi prendre le temps ou sinon vous aller « scalper la pelouse ». En d’autres termes, ne soyez pas agressif et votre gazon vous le rendra.

A lire en complément : Pendant l'hiver, faites pousser vos herbes aromatiques en intérieur

Pour tondre votre pelouse correctement, l’ajustement de votre tondeuse devra être sur le réglage le plus élevé. En règle générale, il ne faut couper que le tiers supérieur des brins. Cette technique reste en vigueur même si cela signifie que vous devez tondre à nouveau après quelques jours. En effet, des brins d’herbe plus longs poussent davantage et possèdent plus de racines. Mieux encore, ils développent un système racinaire plus profond, ce qui est excellent pour capter l’eau et les nutriments. Des herbes plus hautes ombragent le sol et le gardent plus frais.

Ce qui aide à empêcher les graines de mauvaises herbes de germer. Toutefois, il faut noter que la plupart des types d’herbe réagissent mieux quand le réglage de la tondeuse est au plus élevé. Bien que le Zoysia et le Centipede préfèrent un réglage moyen. Tandis que le Bermuda et l’agrostide rampante se développent avec les coupes basses.

A découvrir également : Les 10 meilleurs conseils pour semer des graines en intérieur

Étape 2 – Tondez une pelouse sèche

Pour la tonte de pelouse, le meilleur moment de la journée c’est le début du soir. Lorsqu’on tond au plus fort de la journée, quand la température est au summum, la pelouse est stressée. D’autant plus que la tondeuse peut aussi s’abîmer si vous l’utiliser intensément par temps chaud.

À moins qu’il n’ait plu pendant la journée, il est donc préférable d’attendre le début de la soirée pour tondre. C’est la période où le soleil n’est plus aussi intense, et que la pelouse est habituellement sèche. De cette manière, la pelouse aura amplement le temps de récupérer avant que la chaleur du lendemain n’arrive. Et même s’il n’a pas plu, les pelouses sont habituellement humides le matin. En vérité, c’est à cause de l’humidité de la rosée.

Après qu’une pluie soit passée, attendez que votre pelouse sèche avant de le tondre. Au détriment d’une belle pelouse, la tonte de l’herbe humide peut entraîner des inégalités d’accroissement en certains endroits.

Les débris humides peuvent également obstruer votre tondeuse et la faire tomber en panne. Si vous avez oublié de tondre votre pelouse un certain temps, il est évident que les déchets d’herbes soient conséquents. S’ils ne sont pas ramassés, ils peuvent étouffer la croissance du gazon et causer des taches brunes inesthétiques.

Étape 3 – Variez votre modèle de tonte

La pelouse s’adapte à la manière dont vous tondez votre pelouse. Par conséquent, si vous coupez dans la même sens, chaque pousse va commencer à se pencher dans cette direction.

En variant le motif de tonte, vous évitez de former des ornières dans la pelouse.

Étape 4 – Ne tondez pas selon un horaire

La tonte doit se faire en fonction de votre type de gazon, des conditions de croissance, et de la saison. Toutefois, il ne faut pas tondre la pelouse plus souvent que nécessaire.

Le respect d’un horaire ne permet pas de tondre votre pelouse au moment où elle en a réellement besoin. En d’autres termes, il est inutile de programmer systématiquement la tonte du gazon pour chaque samedi.

Au printemps, la pelouse pousse activement donc il faut la tondre plus souvent, jusqu’à deux fois par semaine. Mais pendant l’été, la croissance est ralentie, donc votre pelouse n’aura peut-être besoin que d’être tondue une fois par semaine.

En bref, votre pelouse peut être tondue autant de fois, mais souvent, la pelouse n’en a tout simplement pas besoin.

Étape 5 – Attendez avant de tondre une nouvelle pelouse

Quand vous démarrez une nouvelle pelouse, il est préférable d’attendre une certaine hauteur avant de passer la fauche. Les nouveaux semis d’herbe peuvent être coupés pour la première fois lorsqu’ils ont complétés certaines conditions. Et celles-ci varient selon le type d’herbe, sa variété. Cependant, si la prise de décision semble difficile, il faut juste éviter de couper plus que le tiers supérieur.

En outre, une tonte exagérée peut stresser les nouvelles graminées, cela ralentira la croissance de votre nouvelle pelouse.

Pour savoir si votre gazon doit être tondu, arrosez une petite parcelle puis marchez dessus. S’il est assez ferme sous vos pieds, il est bon pour la tonte. Vous pouvez aussi tirer doucement sur une pousse pour vérifier si elle est enracinée assez profondément. Avant de tondre pour la première fois, voici quelques références d’hauteur à connaître sur des variétés classiques :

  • Le Bahia : 5 à 6,5 cm
  • Le Bermuda : 4 à 5 cm
  • Le Bluegrass : 5 à 6,5 cm
  • Le Centipède : 4 à 5 cm
  • Le Fétuque : 5 à 7,5 cm
  • Le Ryegrass vivace : 5 à 7 cm
  • Le Zoysia : 2,5 à 5 cm

Pour un beau gazon bien portant, il faut éviter de tondre plus courte que 5 cm. Si vous n’êtes pas certain sur le genre de gazon, renseignez-vous car c’est essentiel pour pouvoir l’entretenir.

Étape 6 – Laissez des débris d’herbe sur votre pelouse

Lorsque vous tondez, laissez les coupures sur la pelouse. Ces déchets d’herbe se décomposent rapidement et nourrit le sol avec des éléments nutritifs bénéfiques. L’astuce est de tondre assez souvent pour ne pas en enlever trop en une seule fois. De cette façon, les rognures sont petites. Si vous enlevez une trop grande quantité, vous risquez d’étouffer la pousse du gazon.

Vous pouvez toujours réutiliser les déchets d’herbe du jardin en tant que paillis. Ou encore, on peut aussi transformer ces déchets en compost. Pour ce dernier cas, il faut s’assurer qu’aucun herbicide n’a été utilisé pour la pelouse.

Étape 7 – Vérifiez systématiquement votre lame de tonte

Il faut aussi inspecter l’état de votre tondeuse. Car les lames émoussées déchiquettent l’herbe, causant des bords bruns et déchirés.

L’utilisation continue d’une lame de tondeuse émoussée peut également affaiblir votre pelouse au fil du temps. Cette façon la rend plus vulnérable aux maladies, aux dommages causés par les insectes et le stress. À bien des égards, une mise au point de la tondeuse et un affûtage de la lame une fois par an sont conseillés. Avec les bonnes précautions, votre tondeuse effectuera des coupes plus nettes et fera son travail son rechigner. Mieux encore, elle coupera vos rognures sans embourber les lames.

Afin de prévenir tout blocage des lames de la tondeuse, n’oubliez pas non plus de laver après chaque utilisation. Dernier conseil, le port de lunettes de protection ou un contre-soleil est vivement conseillé. Ceci afin de protéger vos yeux contre les débris qui pourraient se projeter vers le haut lorsque vous tondez.

Catégories de l'article :
Gazon
Show Buttons
Hide Buttons