background img

Quand faut-il tailler un pommier ?

Il est important d’effectuer une taille douce qui soit respectueuse de la nature de l’arbre. La taille doit l’aider à se développer et non l’handicaper. La taille des arbres fruitiers n’est pas facile et il est important d’avoir les bonnes informations avant de se lancer.

Les pommiers ont la capacité à produire beaucoup de fruits une année sur deux. Si vous avez remarqué que votre pommier fonctionnait ainsi, il vous suffit de procéder à une taille… une année sur deux. En effet, vous éviterez de tailler le pommier en hiver si l’arbre a produit beaucoup de fruit la même année.

A découvrir également : Les conseils de jardinage pour le mois de juillet

En fonction de la forme de votre pommier, vous opterez pour une taille qui lui sera adapté.

Quand faut-il tailler un pommier ?

C’est au début de l’hiver que l’on taille les pommiers le plus souvent mais il est possible que cela se fasse jusqu’en février afin de faciliter la fructification.

Lire également : Quel entretien apporter à son jardin en automne ?

Cependant, il est commun qu’une taille complémentaire soit effectuée en été dans le but de maintenir sa forme générale et de favoriser la pousse de boutons à fruits.

Tailler son pommier selon sa variété

Il existe plusieurs variétés de pommiers dont dépendra le port. On distingue ainsi le port érigé, le semi-érigé, le semi-retombant et le retombant.

  • Les pommiers dotés d’un port érigé et d’un port semi-érigé (Reine des Reinettes, Jonagold, Malrose, Elstar ou Gala) devront être taillés de cette manière :

Les variétés denses en feuilles peuvent bénéficier d’une taille d’éclaircie afin de faire un peu d’espace.

Avec l’âge, les pommiers de cette variété auront besoin d’une taille de simplification. Cela consiste à couper les petites couronnes situées au niveau de la branche charpentière. Cela permettra de faire de la place aux plus belles branches.

  • Les pommiers dotés de ports retombants ou semi-retombants tels que les variétés Belle de Boskoop, Curadou ou Reinette rouge de Bretagne, seront à tailler de cette façon :

Il vous faudra effectuer une taille d’éclaircie afin d’aérer la couronne. Cela consiste à couper les branches qui s’entremêlent et se superposent, ainsi que les rameaux qui poussent vers le sol.

Faire ensuite une taille de rajeunissement permettra aux pommiers de reproduire des branches fructifères. Ici aussi, ce sont les branches qui retombent le plus qui sont à enlever.

Quelle est la technique pour tailler correctement son pommier ?

Vous devrez d’abord choisir un bon sécateur afin de pouvoir couper nettement les branches.

Un sécateur mal affûté “mâchera” et abîmera les branches tout en favorisant la présence de maladies. Les champignons aiment par exemple s’installer dans de telles brèches.

Il est important de savoir également que vous devez couper la branche dans un sens précis. Il faut en effet orienter la coupe dans le sens similaire au bourgeon sous-jacent.

Afin d’aérer le milieu de l’arbre, vous devrez également tailler les tiges et les demi-tiges à trois yeux.

Il est utile de faire une taille de rajeunissement sur les charpentières mais a une fréquence beaucoup plus espacée. Il faut attendre environ 6 ans pour ce type de taille. Les rameaux les plus robustes eux, se taillent à 4 yeux de bois.

Une fois l’été venu, il sera temps de pincer les rameaux afin de soulager l’arbre de son poids.

Pour finir, si vous remarquez des bourgeons à fruits trop nombreux, n’hésitez pas à les enlever pour ne laisser qu’un unique fruit par bouquet.

Catégories de l'article :
Conseils
Show Buttons
Hide Buttons