background img

Le cycle de vie de vos bulbes à fleurs

Vivre sous terre

Aujourd’hui, je voudrais vous parler du cycle de vie des bulbes à fleurs et de ce qui se passe pendant les longs mois qu’ils passent sous terre.

Quand le spectacle est terminé

Nous savons qu’après la floraison d’une fleur, il ne faut pas couper les feuilles et les fleurs, mais attendre qu’elles se fanent et meurent naturellement, ce qui permet aux nutriments et à l’énergie de retourner lentement dans le bulbe. Mais que se passe-t-il ensuite ?

A lire également : Raccorder son jardin à l'électricité : contrat électricité chez Total Direct Energie

Racines et multiplications

Une fois leur floraison terminée, les bulbes que vous laissez en terre peuvent commencer à développer leur nouveau système racinaire dès la mi-août. Certaines variétés profitent également de cette période pour se multiplier. La multiplication du bulbe se faire à partir d’un seul et plusieurs bulbes apparaissent, se préparant ainsi à vous offrir un spectacle floral encore plus impressionnant au printemps.

À l’intérieur de vos nouveaux bulbes

Lorsque vous tenez dans votre main les bulbes que vous allez planter cet automne, ils peuvent sembler très solides, comme une sorte de balle de golf surdimensionnée. Cependant, si vous les ouvriez, vous trouveriez une série de tiges superposées et très serrées les unes contre les autres. Une fois que vous avez planté vos nouveaux bulbes, ils vont s’ancrer dans le sol en développant des racines fortes et profondes, qu’ils utiliseront pour obtenir des nutriments et de l’eau du sol.

Lire également : Larve de coccinelle : ses bienfaits pour nos jardins

En « Soirée pyjama » en hiver

Pendant les longs mois froids de l’hiver, les bulbes sont à moitié endormis. Pendant cette période de dormance, les bulbes ne grandissent pas et ne produisent pas de feuilles au-dessus du sol, mais ils travaillent tranquillement à la croissance d’un système racinaire toujours plus grand et plus profond. Quand le gel commence à s’installer en surface, le sol les protège de tout type de dommage dû au gel, tandis que la température froide dans le sol en dessous entraîne des changements chimiques qui préparent les bulbes à la saison de croissance qui les attend.

S’endormir et se réveiller

La principale raison pour laquelle les bulbes s’endorment est que les températures extérieures baissent. Mais les scientifiques ont découvert que cette période de « somnolence » n’est pas seulement déclenchée par le temps qui se refroidit, mais aussi par les jours qui raccourcissent de plus en plus. Une fois que la période de dormance du bulbe a commencé, un petit « chronomètre » à l’intérieur du bulbe se déclenche. Après un certain nombre d’heures de « refroidissement », des changements hormonaux se produisent, ce qui permet au bulbe d’être prêt à commencer sa croissance.

Temps de floraison

Lorsque vos tulipes ou vos jacinthes commencent à sortir de terre, vous vous concentrez principalement sur la belle floraison que vous avez attendue tout l’hiver (et à juste titre). Mais qu’arrive-t-il exactement à votre bulbe sous terre, qui le transforme d’une chose ressemblant à un oignon avec des racines en un stupéfiant narcisse ou un mignon perce-neige ? En fait, il s’avère que, comme pour les délicieuses pâtisseries, les glucides et le sucre sont essentiels. Les changements hormonaux dont j’ai parlé plus haut, ainsi que les jours qui rallongent et les températures qui augmentent, déclenchent un processus qui transforme en sucre les glucides qui étaient stockés dans le bulbe. Le sucre, à son tour, permet aux feuilles et la fleur de sortir progressivement du bulbe, de remonter dans le sol, jusqu’à un beau jour de printemps où elles seront accueillies par le chant des oiseaux et le soleil.

Catégories de l'article :
Jardin