background img

Comment faire le choix d’une tronçonneuse ?

Tronçonneuse

Équipement nécessaire pour les artisans tels que les menuisiers, les charpentiers et on en passe, la tronçonneuse est devenue au fil du temps indispensable. C’est la raison même pour laquelle, avant de procéder à son achat, il faut s’assurer de faire le bon choix et tenir compte d’un certain nombre de caractéristiques. Elle coûte la plupart du temps cher, mais c’est un appareil doté d’une grande puissance et très performant.

Toutefois, il faut dire qu’il peut constituer un danger dès lors que le modèle choisi ne convient ni à l’utilisateur ni aux travaux à effectuer. Découvrez dans les lignes à suivre, les principaux critères de choix d’une tronçonneuse.

A lire également : Comment tailler un seringat ?

Quelles sont les caractéristiques qu’il faut prendre en compte avant l’achat d’une tronçonneuse ?

Le choix d’une tronçonneuse, quel que soit le modèle, est fonction du type de travaux à effectuer, du diamètre du bois, de la fréquence d’utilisation, de l’ergonomie et du budget alloué. Vous pouvez orienter votre choix vers la marque BOSCH et son modèle AKE 35 S par exemple qui est un appareil d’une qualité remarquable et avec de nombreux avantages. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, elle a été sélectionnée comme la meilleure marque d’après Consolab.

Le choix en fonction du type de travaux

Avant de choisir une tronçonneuse, il est important de savoir pour quel type de travaux vous voulez l’employer, qu’il s’agisse de l’abattage, de l’ébranchage, du débitage ou encore de l’élagage.

Lire également : Avantages d'un jardin réalisé et entretenu par des professionnels

Pour l’abattage, il est conseillé de choisir un appareil puissant, c’est-à-dire une tronçonneuse thermique ayant un guide-chaîne tout aussi long que le diamètre du tronc de l’arbre. Si en revanche vous avez affaire avec de petits arbres aux troncs tendres, il est préférable d’opter pour une tronçonneuse électrique et dans cette éventualité, il est important que vous disposiez d’une rallonge assez longue.

Pour l’ébranchage, vous pouvez faire usage de la même tronçonneuse utilisée pour l’abattage. Toutefois, il est plus convenable d’opter pour une petite tronçonneuse, qu’elle soit électrique ou thermique. Le plus important est qu’elle soit assez pratique et facile à manipuler pour vous.

En ce qui concerne le débitage, nous vous conseillons d’opter pour un appareil ayant une puissance comprise entre 1500 et 2500 W et un guide-chaîne d’une longueur comprise entre 30 et 40 cm. Ce choix doit bien évidemment tenir compte de la densité du bois à débiter et du diamètre des bûches. En principe, avec une tronçonneuse électrique, vous devez pouvoir débiter votre bois en toute tranquillité.

Enfin, l’élagage en ce qui le concerne est un type de travaux compatible avec toutes les tronçonneuses. Cependant, nous vous recommandons de faire usage d’une tronçonneuse particulière afin d’assurer votre sécurité, notamment si la hauteur de l’arbre est conséquente.

Le choix en fonction du type de bois

Le diamètre et la nature du bois sont très importants et doivent être pris en compte avant tout achat.

Pour ce qui est du diamètre du bois, il faut dire qu’il est le déterminant de la longueur du guide de la chaîne et par conséquent, de sa puissance. En guise de rappel, il faut souligner que la longueur du guide de la chaîne doit atteindre tout au moins le diamètre du tronc de l’arbre. Les tronçonneuses qui fonctionnent sur batterie sont celles avec le moins de puissance et de ce fait, elles possèdent une capacité de coupe de près de 25 cm. Les modèles électriques ou thermiques par contre peuvent couper des bois ayant près de 45 cm de diamètre. Si le diamètre du bois dépasse les 45 cm, alors penchez-vous vers une tronçonneuse thermique professionnelle.

En ce qui concerne la nature du bois, il faut simplement savoir que les arbres feuillus de faible ou moyenne densité tels que le châtaignier, le merisier, le bouleau, l’aulne, le peuplier ou même les fruitiers sont assez faciles à couper. En revanche, le charme, le hêtre, le chêne, le sapin, le pin maritime ou le frêne qui sont des feuillus au bois très dur opposent une grande résistance à la chaîne, pouvant ainsi entrainer un ralentissement ou un arrêt systématique de la chaîne, si votre appareil n’est pas assez puissant.

Le choix en fonction de l’ergonomie de l’appareil

Tout comme les critères précédents, le confort d’utilisation d’une tronçonneuse est très important dans le choix. Il faut donc que la configuration de votre appareil soit mince et équilibrée même si vous devez en faire usage rarement.

Quand vous tenez votre tronçonneuse avec vos deux mains, il ne faut pas qu’elle bascule vers l’avant ou l’arrière. Lors de l’achat, faites aussi attention au poids de la tronçonneuse, car une machine trop lourde aura impact direct sur la praticabilité de l’appareil et cela fatiguera vite.

Vous devez également faire attention à la mise en place des commandes, des poignées et de l’aisance de réglage. Vérifiez aussi si votre appareil dispose de poignées anti-vibration notamment s’il est question d’une tronçonneuse thermique.

En dernier ressort, vous devez connaitre la puissance sonore de l’appareil qui tourne en général vers 100 dB. Néanmoins, vous devez savoir que les modèles thermiques font beaucoup plus de bruit que les modèles électriques.

Quelles sont les caractéristiques techniques à prendre en compte ?

Pour acheter une tronçonneuse, il faut tenir compte de la puissance de son moteur, de la longueur du guide et aussi des accessoires.

La puissance du moteur d’une tronçonneuse est fonction du type d’appareil qu’il soit thermique ou électrique. Les tronçonneuses thermiques sont très performantes et sont souvent utilisées par les professionnels. Elles sont par contre très bruyantes et polluent l’environnement. La puissance des tronçonneuses thermiques varie entre 1200 et 2500 W.
Les tronçonneuses électriques quant à elles, sont adaptées pour un usage occasionnel et elles sont assez faciles à manipuler. Elles émettent moins de bruit et pour en faire usage, il faut avoir une rallonge à côté. Leurs puissances varient entre 1400 et 2000 W.

Les tronçonneuses sans fils elles aussi, sont assez légères et émettent très peu de bruit. Elles intègrent une batterie Lithium de 18 V et vous offrent une liberté de mouvement remarquable. En revanche, leurs puissances ne varient qu’entre 600 et 1000 W avec une autonomie d’environ 30 minutes. Vous ne pourrez faire que de petites séances avec ce modèle.

Catégories de l'article :
Actu
Show Buttons
Hide Buttons