background img

Les 10 meilleurs conseils pour semer des graines en intérieur

Faire pousser des graines en intérieur peut sembler intimidant pour les jardiniers qui n’ont peut-être pas les pouces verts. Et pourtant, avec la bonne préparation et des soins attentifs, ce n’est vraiment pas difficile à faire.

Pourquoi commencer vos propres semences ? Comme il est possible d’acheter des semis dans les jardineries et les pépinières, rien ne vous empêche de commencer à semer. Et à ce propos, il y a beaucoup d’avantages à cultiver vos propres plantes à partir de graines.

A lire en complément : Les conseils de jardinage pour le mois de juillet

  • C’est moins cher sur le revient :

Pour seulement quelques euros, un paquet de graines peut produire une douzaine de plantes ou plus. C’est la raison pour laquelle la culture de plantes à partir de graines est beaucoup moins coûteuse. D’autant plus que vous pouvez même échanger des variétés avec des amis jardiniers. En cultivant une graine différente, et que les semis sont prêts pour la transplantation, l’échange est très profitable pour chacun.

  • Une plus grande variété :

Les semis adultes ne sont généralement disponibles localement que dans quelques variétés de plantes qui ont fait leurs preuves. Cependant, en choisissant de cultiver vos propres plantes à partir de graines, vous pouvez les diversifier parmi de nombreux autres types. Ainsi, vous aurez un jardin plus diversifié pour répondre à vos goûts particuliers.

A voir aussi : Pendant l'hiver, faites pousser vos herbes aromatiques en intérieur

  • Une saison de croissance plus longue :

Dans une région où la saison de croissance est très courte, un problème se pose. Il se peut que certaines plantes ne puissent pas mûrir complètement à l’extérieur avant d’être soumises aux températures de l’automne. Par conséquent, si vous commencez à semer à l’intérieur plus tôt, vous allongez votre saison de croissance effective.

  • Un meilleur contrôle chimique :

Si vous préférez les plantes cultivées biologiquement, il est préférable de faire vos propres semences. Il en va de même si vous avez une sensibilité aux produits chimiques de jardinage. Ainsi, vous saurez exactement comment les plantes ont été traitées et qu’elles n’ont pas été soumises à des traitements chimiques.

Voici les 10 conseils pour tirer le meilleur parti de vos semences.

Peu importe les graines pour un début, avec un minimum d’agitation et de frustration, ces étapes vont vous faire réussir.

1. Étudier les semences

Les différents graines et semis ont des besoins de croissance différents. Assurez-vous de bien comprendre les exigences de chaque plante et d’être prêt à y répondre. Le regroupement de plantes ayant des besoins similaires facilitera l’entretien des semis intérieurs.

2. Planifier le moment des semences

Il faut avoir connaissance du temps qu’il faut aux graines pour germer. Ensuite, pour qu’il soit sécuritaire de les transplanter à l’extérieur, il faut savoir quand les plantules atteindront la taille appropriée. C’est à partir de là que vous deviez vous baser et commencer les semences à une date stratégique. Vous pouvez même échelonner les semences, de cette façon, vous profiterez d’une récolte plus longue.

3. Essayez les contenants biodégradables

Les semis ont des poils de racines fragiles qui leur sont essentiels. En effet, les plantes en ont besoin pour absorber l’eau et les éléments nutritifs. D’autant plus que le repiquage peut être stressant pour certaines plantes délicates. Au lieu de devoir retirer les plantes des pots en plastique, optez pour d’autres supports plus faciles à manier. Vous pouvez utiliser des gobelets en papier journal, des coquilles d’œuf, des cartons d’œufs en papier. L’objectif est que les plantules ne soient pas perturbées du tout.

4. Mettre des étiquettes sur chaque pot

Beaucoup de semis se ressemblent quand ils sont très jeunes. De ce fait, il est probable de ce perdre pendant la transplantation. En étiquetant soigneusement les pots au préalable, vous pourrez transplanter plus efficacement les semis.

5. Planter plus qu’il n’en faut

Avec un taux de réussite aléatoire, toutes les graines d’un même paquet ne sont pas susceptibles de germer. Et toutes les plantules ne seront pas identiques en termes de robustesse. En plantant plus qu’il n’en faut, vous pouvez choisir les plantes les plus robustes au moment du transfert. Vous pourrez également partager le surplus de plants avec les membres de votre famille, vos amis et vos voisins.

6. Opter pour une meilleure qualité du terreau

Les graines ont besoin d’un sol spongieux et humide pour germer. Ne remplissez pas simplement les pots avec de la terre du jardin. Effectivement, celle-ci contiendra probablement des insectes et mauvaises herbes qui peuvent retarder la croissance des semis. À la place, choisissez un mélange bien drainé et riche en nutriments pour nourrir les graines et les jeunes plants.

7. Fournir de la chaleur

Pour bien germer, les graines ont besoin d’une chaleur constante. Des lampes chauffantes ou des coussinets chauffants spécialisés peuvent fournir cette chaleur. Entre autres, les plateaux à semences peuvent être placés près d’un endroit chaud pour les maintenir à une température confortable. Toutefois, une fois que les jeunes pousses émergent, la chaleur supplémentaire ne sera plus nécessaire.

8. Fournir assez d’eau

Les graines et les semis ont besoin d’une humidité adéquate. Le sol doit être humide, mais pas gorgé d’eau, car les graines se noient sans oxygène. Recouvrir un bac à semences d’une pellicule plastique, ainsi l’humidité naturelle gardera le sol humide jusqu’à la germination. Après, les jeunes plantules peuvent être placées sur un bac d’égouttage pour absorber l’eau à travers le sol. La brumisation quotidienne est également utile pour garder le sol humide.

9. Fournir assez de lumière

Une fois que les graines ont germé, elles ont besoin d’une lumière appropriée pour grandir sainement. Lorsque la source de lumière est trop éloignée, les plants auront une stature légumineuse avec des tiges minces et faibles. Car afin d’avoir assez de lumière, les plantes pousseront trop hautes trop rapidement. À savoir, les plantules ont besoin de 12 à 16 heures d’ensoleillement par jour. En outre, des bulbes supplémentaires sont souvent nécessaires pour démarrer les graines. Suspendez les bulbes quelques pouces au-dessus des plantes pour obtenir les meilleurs résultats. Par la suite, élevez les lumières au fur et à mesure que les plantules poussent.

10. Donner le maximum de chance à vos plants

Pour aider les plantules à devenir encore plus fortes, froissez doucement les tiges quelques fois par jour. De cette manière, sa structure se renforcera naturellement et la prédisposera aux conditions extérieures. Vous pouvez aussi laisser un ventilateur souffler doucement à proximité pour fournir des courants d’air actifs. Dans les deux cas, ces opérations devront se faire une semaine ou deux avant la transplantation.

Catégories de l'article :
Conseils
Show Buttons
Hide Buttons